Comment fabriquer un lombricomposteur ?

fabriquer son lombricomposteur

Le lombricomposteur est un appareil qui sert à recycler les déchets organiques en réduisant leur quantité. C’est un appareil très avantageux et surtout écologique pour obtenir du compost pour des fins personnels. Mais, comment fabriquer un lombricomposteur soi-même ? Voici quelques astuces à la fois économique et esthétique sur la manière de fabriquer un lombricomposteur.

Des techniques astucieuses de fabrication d’un lombricomposteur

Il existe plusieurs éléments dans notre entourage qui peuvent servir à la fabrication d’un lombricomposteur. En fonction de votre budget, votre espace vitale et de vos objets de récupérations, vous pouvez trouver une petite idée astucieuse pour mettre en place un vermicomposteur qui correspondra à vos attentes et besoins. Voici quelques méthodes simples et pratiques pour concevoir un lombricomposteur soi-même :

Méthode 1 : répertorier le matériel adéquate

Il existe plusieurs et différents matériels qui peuvent servir de récipient ou cuve pour composter les déchets. Parmi ce grand nombre, il existe certains qui sont les plus utilisés : les bacs en frigolite et les bacs encastrables (plastique, bois, polystyrène et autres).

Les bacs en frigolite du poissonnier

bac frigolite pour fabriquer un lombricomposteur
Récupérez des bacs frigolites pour concevoir votre lombricomposteur

Pour fabriquer un lombricomposteur, les bacs en frigolite sont des solutions idéales. Les gens ont la possibilité de demander deux trois à bacs à leur poissonnier habituel pour concevoir leur propre vermicomposteur. Pour commencer, il suffit de percer le fond des bacs qui serviront de cuve à compostage. Il est important de laisser ceux du bas, afin qu’ils puissent récupérer le thé de compost.
Cette méthode a l’avantage d’être assez simple et plus économique que les autres. Cependant, elle est beaucoup moins esthétique et pratique. Il faut savoir que les bacs en frigolite s’effritent progressivement au fil des jours, ce qui rend très difficile leur manipulation.
De plus, il faut peint les bacs en frigolite de couleur noir, afin de réduire l’entrée de la lumière et protéger les vers de compost.

Les bacs encastrables

Qu’elles soient en bois ou en plastique, les bacs encastrables sont l’une des méthodes les plus utilisée pour fabriquer un lombricomposteur. Le principe de cette méthode est assez simple comme la précédente. Il suffit de faire des trous sur les bacs supérieurs et la récupération du thé de compost dans celles qui sont plus bas.

Méthodes 2 : les étapes de montage

fabriquer son lombricomposteur
Vous pouvez utiliser des bacs encastrables en bois ou concevoir vous même vos caisse pour fabriquer votre vermicomposteur

Pour fabriquer un lombricomposteur, il est indispensable de savoir bien choisir le matériel. Ensuite, il faut procéder à l’étape du démarrage du lombricomposteur. Tout d’abord, il faut laver minutieusement les bacs, surtout si elles proviennent du poissonnier, afin d’éviter de mauvaises surprises. Ensuite, il faut préparer les boîtes en y faisant des trous pour assurer une bonne aération ou étanchéité.
Par la suite, il est important de bien disposer les bacs de telle sorte que les trous soient au dessus des bacs pour laisser passer l’air et celles du dessous pour recueillir le jus de compost. Par ailleurs, il faut placer délicatement les vers de terre dans les bacs. Et pour finir, il faut repartir minutieusement les déchets organiques sur l’ensemble des bacs.

Cet article vous a plus ? Maintenant découvrez comment démarrer votre lombricomposteur en lisant cet article : http://presse-net.fr/comment-demarrer-lutilisation-dun-lombricomposteur/ qui vous donnera toutes les infos utiles au démarrage de la création de votre propre compost.